Le Continuation Bet

Le Continuation Bet

Le Continuation Bet, abrégé en C-bet est une des armes les plus basiques et un des moves les plus fréquents sur les tables de poker. Il est très important d’en comprendre les mécanismes.

Le C-bet : définition

Le relanceur préflop est payé. En misant à nouveau sur le flop, il continue son agression commencée préflop. On parle alors de mise de continuation, de continuation bet.

Pourquoi le C-bet ?

Le plus souvent au poker, on loupe le flop. Quand on a une pocket paire, on touche brelan que 12 % du temps. Quand on a une main type XY, on touche une paire au flop qu’une fois sur trois. La majorité du temps, le flop ne va pas nous aider. Mais évidemment, la bonne nouvelle est que cela est également valable pour nos adversaires. Le C-bet est donc destiné à faire abandonner le coup à notre adversaire quand il n’a pas touché.

Quel montant pour un C-bet ?

Traditionnellement, les joueurs c-bet entre ½ et ¾ du pot. Lorsqu’on mise la moitié du pot, il suffit de gagner le coup au moins une fois sur trois pour que le coup soit profitable. C’est pourquoi le continuation bet est une arme si efficace.

Quand c-bet ?

Le succès d’un c-bet dépend bien sûr de la texture du flop, mais avant tout du nombre d’adversaire. Idéalement, il vaut mieux effectuer son c-bet en bluff ou semi-bluff contre un seul adversaire, sinon la probabilité qu’un joueur ait touché et vous paie devient trop importante.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *